Spytronic

Surveillance et Haute Sécurité
Harcèlement sexuel: Comment se protéger

Il y a quelques semaines, le scandale Harvey Weinstein a donné lieu au mouvement #moiaussi (#metoo en anglais). Le déferlement de témoignages et de dénonciations sur le harcèlement sexuel et les agressions sexuelles qui s’ensuivit partout dans le monde a pu mettre en lumière un problème systémique. Le Québec n’y a pas échappé, et plusieurs personnalités connues ont été récemment accusées de ces actes : Éric Salvail, Gilbert Rozon, Michel Venne pour ne nommer que ceux-ci. Le présent article vous propose donc quelques solutions afin de mieux vous protéger.

Mais en quoi consiste exactement le harcèlement sexuel? Selon le site harcèlementsexuel.ca, il s’agit de paroles ou de gestes indésirables à connotation sexuelle et qui nuisent à l’intégrité mentale ou physique d’un individu.  Le harcèlement moral et sexuel nuit alors au milieu social ou de travail de la personne qui en est victime. 

Le harcèlement sexuel en milieu de travail peut se concrétiser par du chantage vis-à-vis des conditions de travail (promotion ou licenciement) afin d’obtenir des faveurs sexuelles. Des attitudes plus discrètes non sollicitées peuvent également relever du harcèlement moral, comme par exemple, des remarques répétées indécentes, des fréquentes approches corporelles déplacées, etc. Si vous croyez être victime d’un tel acte, il existe plusieurs moyens de se protéger. Sachez que le lieu de travail possède souvent une politique pour gérer ce genre de problématique. Informez-vous auprès du responsable des ressources humaines. Il est d’ailleurs de la responsabilité de votre employeur de mettre fin à tout comportement inapproprié sur vos lieux de travail.

Sachez qu’au contraire de l’agression sexuelle, le harcèlement sexuel n’est pas inscrit au Code criminel comme une infraction. Il existe toutefois des recours légaux pour le harcèlement sexuel dans le cadre du travail. Il est de votre devoir de d’abord essayer de régler la situation à l’aide de processus internes de plainte. Si vous n’obtenez pas les résultats escomptés, vous pouvez alors passer aux étapes suivantes. Si vous êtes un travailleur régi par des lois canadienne, vous êtes protégé sous le Code Canadien du travail et la Loi canadienne sur les droits de la personne. Par contre, si vous êtes un travailleur régi par la Loi sur les normes du travail, vous devez porter plainte à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail.

Harcèlement sexuel : Prouver ou faire avouer

Prouver l’occurrence d’un tel acte ou faire avouer la personne qui harcèle peut s’avérer plus difficile que prévu. Pour cette raison, mieux vaut s’outiller de preuves tangibles. Voici quelques appareils utiles qui pourront aider toute victime à monter un dossier contre son harceleur ou son agresseur, et ceci en toute légalité:

Appareil d’enregistrement audio/visuel

Saviez-vous qu’il est tout à fait légal d’enregistrer une conversation téléphonique à laquelle vous participez depuis votre domicile? Si le harcèlement s’étend jusqu’à après le travail, n’hésitez pas à utiliser un enregistreur de ligne téléphonique ! Les conversations sur les lieux de travail où vous vous faites harceler peuvent aussi être enregistrées sous certaines conditions. Plusieurs gadgets faciles d’utilisation existent tels que des enregistreurs sous forme de clé USB de courte et de longue durée ou même un stylo polyvalent. S’il s’agit d’attouchement au travail, et que vous nécessitiez d’un enregistrement visuel, plusieurs formats de caméras cachées sont disponibles et à prix abordable. Il existe notamment des caméras cachées dans un étui iPhone, dans une horloge numérique, dans un détecteur de fumée et même dans un chargeur USB pour voiture.

Appareil d’autodéfense

D’un autre côté, si vous vous sentez à risque d’agression sexuelle, quelques outils peuvent être portés afin de vous sentir plus en sécurité. Le porte-clés au poivre de Cayenne en est un bon exemple. Veuillez noter qu’il est interdit de s’en servir comme arme à moins de pouvoir prouver qu’il était impératif de s’en servir pour vous protéger. Une alarme personnelle d’autodéfense peut être aussi attachée à votre porte-clés.  Cet appareil est suffisamment puissant pour effrayer un agresseur et ainsi créer le momentum dont vous avez besoin pour vous sortir d’une situation dangereuse.

En espérant que ces quelques astuces et appareils vous ont inspiré à prendre les choses en main. Peu importe l’appareil que vous choisirez, il est fortement conseillé de consulter une aide légale afin de s’assurer que le contexte dans lequel vous utilisez un appareil de défense ou que vous enregistrez un autre individu ne porte pas atteinte à sa vie privée.